Le petit manuel illustré du Comment naissent et s’organisent les voyages de filles

Le petit manuel illustré du Comment naissent et s’organisent les voyages de filles (Brefeuses bien souvent)…
By Mlle Sou

  1.       Idée : « J’aimerais, je voudrais »….
  2.       Réponse : « moi aussi »
  3.       Réponses : « moi aussi »
  4.       Réponses multiples « : « moi aussi, mois aussi », « quaaaaaand », « oùuu » «  ah ouais trop enviiiiie »
  5.       Détermination
  •      IMG-20131002-01583 (1)   de la période (comptez subir quelques sentiments solidaires d’insatisfaction temporel versus périodes scolaires – ah nooonnnnn j’ai les gooooooooooossssses)
  •         du lieu eu égard à la période choisie (on évite le nord et les grands froids de manière générale),
  •         de la période de vent (on n’est pas là pour se taper la bronzette)
  •         du niveau de chacune (que vous savez toujours pas combien vous serez),
  •         des écoles sur place (oui, parce que dans une école, y a toujours « The plus beau gosse »)
  •         des spots flat, vagues, turquoises, sans requin, avec des tortues et des hawaiens tatoués comme moué (je rigole cheriiiiii !)
  •         du nombre de bars parce que les relations publiques c’est important et comptez devenir naturellement des gentilles animatrices déchaînées !
  •         du soleil et si vous venez comme moi avec le chéwi (dont la pratique du kite est à la hauteur de la température de l’eau soit RAS en dessous de 25°) comptabilisez l’égard des occupations extra kite.
  1.       Réservation : ça y est, vous y êtes ! la petite joyeuse équipe que vous êtes s’est mise d’accord ! Assez rapidement d’ailleurs, contrairement à ce que la gente masculine laisse à prétendre sur le sexe dit faible et son insatisfaction perpétuelle…La kitesurfeuse n’est pas de ce genre là… La kitesurfeuse est tout de même relativement pressée de rejoindre son futur spot et bave en clapotant continuellement sur tous les sites de prévisions de vent oubliant les tonitruants « quand est ce qu’on mange ???? » de sa tribu ! ……  « quoi ? On me parle ? »

    Vous vous concentrez donc sur la réservation de votre logement. Vous remarquerez que sur le nombre de partantes (toujours indéfini à cette étape), deux trois prennent les rênes de l’organisation, vous vous fiez donc à elles qui vous tiennent au fil du mur de votre réseau social préféré ou de votre mail au courant des informations.

    L’idée était de partir sur une version séjour : vol + logement + demi pension… Oui… mais non. La kitesurfeuse est seule sur sa board, mais vit en meute car elle sait que ses goûts seront partagés.

FUERTEVENTURA

  1.       Enfin le départ !

BAGAGESAprès avoir trépigné des semaines juste à l’idée de l’apéro d’après session ou premier cours entre copines vous voici donc au moment du départ !

  •        La valise : Il faut savoir que la kitesurfeuse se concentre sur l’essentiel : son matos ! et le reste rentrera s’il y a de la place ! et malgré l’expérience, il reviendra toujours les mêmes doutes … Boardbag ? Sac de golf – mettez vous au kite, vous comprendrez – ? Board emballée ? Combien de boards ? Quelles ailes ? Location ? …. Du suspens, de l’hésitation, de la frayeur à la pesée …. De la trépidation collective…  Et là vous avez deux écoles…. Celle de la kitesurfeuse qui emmène son shop telle la petite poulette qui emmène sa garde robe, ses 36 paires de pompes et ses deux vanity et ce, pour une semaine et celle de la kitesurfeuse qui mise tout sur un quiver – une taille, une board – et rien d’autre… en se disant quand même qu’elle pourra louer sur place mais qu’elle est sûre qu’une aile suffira !
  •         Les téléphones : vous allez vous rejoindre quelque part, en sautillant d’allégresse mais…, l’avion peut être en retard, ce qui provoque votre retard à la récupération du véhicule de location et l’arrivée à l’appartement. Vous êtes déjà un tantinet agacée « c’est le bordellll ! » de vous « bippp » une session… si en plus vous dormez dehors…. Aussi est il impératif de faire la priorité sur l’échange de téléphone avant de vous demander en ami FB !!!! le dit FB non utilisable sans wifi proche à l’étranger eu égard à la déconnexion des données en prévision d’une facture du montant de votre voyage à votre retour !
  1.       Les retrouvailles

Ça ne s’explique pas.. on se connait, on se retrouve, on se découvre, on ne se connait pas, on se rassemble, on se sourit, on trinque, on navigue, on se conseille, on se chouchoute, on se « hug », on danse, on saute, on essaye, on cuisine, on s’marre, on se lève tôt… c’est une semaine de folyyyyy qui commence !!!

CORSE

Et du Sometimes, on pense à Forever

By Mlle Sou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s