Carnet de voyage : Brésil – Ilha de Guajiru, un coup de coeur !

Ilha de Guajiru, non non nous n’allons pas en direction d’une île lointaine, mais dans un mini village à 40 minutes d’Icarai vers le nord…

Au moment où nous sommes arrivés, WHAOU, je suis restée scotchée ! Qu’est-ce que c’est que ce spot qui sort complétement de l’ordinaire et qui a un faux air de paradis ? Incroyable… imaginez un lagon de flat à perte de vue, une dune, la mer, des arbres, du sable blanc, des voiliers, quelques pousada mais aucun commerce, c’est fabuleux.

ilha

La pousada de Joseph, un français expat de plus (à croire que le Nord Est du Brésil est une seconde France), est superbe. Sur le spot, on décolle direct après le petit déjeuner devant le restaurant. Petit coin de verdure pour plier le matériel, poids pour tenir les ailes (et oui le vent est plus fort qu’à Icarai pour notre plus grand bonheur), un trampoline (perso il m’inspire pas trop), et un espace détente avec fauteuils, tables, bar et restaurant etc… Bref tout ce qu’il faut pour y rester un petit moment et être heureux !

ila2

L’idéal est d’avoir une voiture pour pouvoir aller sur différents spots, car celui devant la pousada ne se navigue qu’à marée haute. Sinon en downwind tout se fait, et il y a des buggys qui peuvent venir vous chercher, mais moins pratique. Tous les spots de ce coin sont franchement CANONS, c’est tellement flat, quel kif ! On progresse à une vitesse folle vu qu’on tente des tricks à chaque bord. Avec le vent assez fort, on se retrouve souvent haut et dans des positions improbables. Quelques bonnes gamelles, quelques largages, mais on trouve toujours du monde dans l’eau pour aider une pauvre femme en détresse…

ila3

Après s’être donné à fond, une fois que les courbatures reviennent, il est temps de penser à manger… Bah oui ce n’est pas tout, mais bon faut me nourrir ! Heureusement mon acolyte, qui a un nom de chocolat (mon pêché mignon, on ne pouvait donc que rider ensemble), a vu mon désarroi à m’a emmener dans la petite ville à côté (10 min en voiture) Itarema, où nous avons pu nous régaler avec un barbecue (grande spécialité du Nord Est, avec toujours du poulet, du riz, des pâtes et de la salade)… Mais bon c’est bien mal me connaitre que de croire que je survivrais sans dessert… Petit marché dans la ville, on s’achète des fruits ! Je vous conseille la mangue et les fruits de la passion, c’est une tuerie, j’en rêve encore la nuit.

frutas

Retour à la pousada, et alors là comment dire…Niveau ambiance de folie ce n’est pas le bon endroit, à 9h (oui parce qu’on a mangé avec les poules) tout le monde au lit ! Pas bien grave vu mon état physique.

Après 3 jours passés la bas, je dois dire que je suis un peu tombée amoureuse (encoreeee) de cet endroit. Trop triste de partir… Mais bon pas le choix ! A mes yeux c’est réellement un paradis, c’est paisible, on kite, on mange, on bouquine, on papote et on se repose, que demander de plus ?

hd

Si vous êtes débutante ou que vous voulez progresser, n’hésitez pas et foncez…

One thought on “Carnet de voyage : Brésil – Ilha de Guajiru, un coup de coeur !

  1. J’étais justement à Ilha do Guajiru le jour de la publication de cet article… et je ne peux que partager ton engouement. Après 10 jours à Icaraizinho, où j’ai adoré naviguer dans les vagues, le lagon de Guajiru est aussi un terrain de jeu merveilleux, et surtout beaucoup plus accessible, avec une mise à l’eau à moins de 50m des pousadas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s