Mondial du vent – Episode 2 – Des rencontres

Le kite n’est pas uniquement un sport, et des sensations fortes, c’est aussi et surtout des belles rencontres et du partage de passion.
Pendant 3 jours nous avons été hébergés par un couple incroyable vivant à Leucate.
Lui, Sebastien Sachs, professeur et gérant de son école kite, Unikite.  Véritable passionné, j’ai pu observer ses méthodes durant 3 jours, et me rendre compte de la qualité de ses prestations. Détenteur d’un bateau et d’un camion, il permet une flexibilité rare pour ses élèves en adaptant le choix du spot en fonction des conditions et la navigation en fonction du niveau de ses élèves. Pas plus de 4 par cours, chacun muni de son aile et d’un talkie-walkie, il est au plus proche d’eux pour les faire progresser pas à pas. Malgré le froid, il reste dans l’eau à côté d’eux pour les accompagner et fournir des conseils qui peuvent faire gagner des années.  Plus que son professionnalisme, son sourire et sa joie de vivre sont communicatifs et font naitre une ambiance très conviviale au sein de chaque groupe. Perfectionniste et attentif, il utilise des ailes Airush, Cabrinha ou Flexifoil de 2011, neuves ou en très bons états (attention de ne pas faire trainer même 2 secondes ses ailes sur le sable, vous risquez de le voir débouler en criant, et oui, il en prend soin comme si c’était ses enfants). Bien plus qu’un professeur de kite, Sebastien m’a accueilli comme si je faisais partie de la famille, il m’a pris sous son aile et m’a permis de naviguer tout le week-end sur les meilleurs spots du coin. Il m’a transmis sa passion, son savoir et son envie de partager des moments forts dans l’eau, comme par exemple de naviguer en 4 m Airush un jour où il y avait plus de 38 nœuds de vents. Fou rire assuré, et bonnes chutes bien formatrices
Elle, Aurélie Pinet, membre créatrice du Guide des Spots, est une jeune femme passionnée, dynamique, positive et souriante. Entre partage d’expériences, séances photos, et d’autres, nous avons partagé des moments de vie très forts.

Après quelques heures bien sympathiques (et sportives) de kite, direction le mondial pour voir la compétition. Imaginez une plage pleine d’ailes, quelques concurrents dans l’eau à tenter des figures plus improbables les unes que les autres, un public admiratif, et un vent très (trop ?) fort, magique !
N’aimant pas trop faire comme tout le monde, je regarde rapidement le show avant de me mettre un peu plus en recul devant un petit étang, très peu profond, et la… deux proriders de Starkites débarquent. Posito et Luis nous ont offert un spectacle grandiose, une vitesse exceptionnelle, des sauts de plus en plus hauts et impressionnants, des manœuvres totalement inconnues (pour moi) mais magnifiques. Malgré le fait qu’ils aient fini en 9ème et 13ème place du PKRA, il n’y rien à dire, ils m’ont éblouie ! Je suis ainsi restée des heures à les regarder, comme envoutée par ces deux jeunes hommes. Mon acolyte, Antoine Clerc, petite graine d’homme de 20 ans, shaper et passionné, s’est jeté à l’eau à côté des plus grands pour nous offrir un spectacle de saut bien sympathique. Chapeau, car il s’est fondu dans la masse et s’est fait applaudir au même titre que les champions.

Après le kite, c’est l’heure de l’apéro, et je découvre Bastien Bollard pro rider pour Ozone. Complètement fascinée par ses aventures, son dernier séjour en Colombie, son choix de matériel, les différents spots qu’il connait…Je me surprends à rêver. Voyager, kiter, tenter des figures, être présent sur les plus grands événements de glisse, essayer du nouveau matériel, et surtout partager ses passions…

Journée riche en émotion mais pas terminée, direction le Wesh Center Crew pour la soirée Orange Speed Cross. La musique raisonne à des kilomètres, en arrivant on tombe sur la Wesh Family derrière le bar, à savoir Julien Taboulet et Caroline Barbeau, deux champions de windsurf, avec le sourire et un dynamisme incroyable.  Soirée très sympathique, échange avec différents passionnés dont le fondateur de Tshotsh marque très sympa de boardshort, j’ai gagné un stickers youhou ! Il ne manque plus qu’à m’acheter le boardshort pour être au top de la fashion attitude en ridant, et à rentrer me coucher pour pouvoir naviguer le lendemain matin.

2 thoughts on “Mondial du vent – Episode 2 – Des rencontres

  1. ola , bien sympa ton nouveau blog et tes impressions , c est bien cool ,
    qq petites precisions je crois que l ecole unikite est plutot sur barca , et le bastien lui sur montpell ( on l a acceuilli a la casa trois semaines en colombie en fev )

    sinon c est vrai que le guide des spots c est du boulot et il faut aussi y travailler pour le mettre a jour
    sinon il existe une multitude de locaux ici , pas tj facile a rencontrer non plus loll, pas ecrit sur le front , lolll , il y a bien sur les proprio des huits ecoles de kite de leucate !!!!!les riders des shops tj sur l eau entre canet et la nlle , les shapers reparateurs d ailes tj a leucate , ou encore les tj sur l eau et  » tripeurs  » dont je suis aussi !!!loll ( kitedecouverte.com , casaagua vela )
    en tout cas ton resumé est bien cool et temoigne de l envie de rider et de mieux connaitre la region
    super et longue vie au blog

    bon ride

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s