Mondial du vent – Episode 1

Leucate La Franqui, petite bourgade du Sud Ouest de la France, entre Perpignan et Narbonne, accueille cette année le mondial du vent.
Mondial du quoi ? du vent ? ça existe ? Alala merci les filles ! Les parisiennes sont incollables en sports de glisse,  on peut le dire…
Cet événement rassemble les champions de kite et de planche à voile, qui s’affrontent sur plusieurs compétitions, de freestyle (PKRA) ou de vitesse (Orange Speed Cross) pendant une semaine. C’est aussi l’occasion pour tous les amoureux de glisse de se retrouver pour partager leurs passions le temps d’une semaine. Entre activités quotidiennes, mise en situation sur la plage, et initiations aux différents sports, des milliers de personnes se retrouvent sur la plage de La Franqui, le tout dans une ambiance festive.

Après 5 heures de train, nous voilà enfin arriver à destination. Les prévisions de vent pour le week-end sont excellentes, plus de 20 nœuds annoncés. Pierre, professeur de planche à voile à l’UCPA de Barcarés, nous accueille chaleureusement la première nuit. Le centre d’Eole idéalement situé à l’entrée de Barcarés face à l’étang de Leucate, propose des locations et cours de planche à voile pour tout niveau, et location de catamaran et optimist pour enfant. L’étang face au centre est un lieu idéal pour apprendre, se perfectionner ou juste profiter de long bord pour retrouver ses sensations. Un grand parking permet aux caravanes ou aux voitures de s’arrêter librement pour profiter pleinement de ce spot.  Le vent, et plus particulièrement la tramontane, souffle entre 4 et 6 beaufort plus de 300 jours par an et rentre side off offrant ainsi un cadre unique pour le slalom ou le freeride.
Dommage qu’il n’y ait pas de petit bar dans le coin pour pouvoir aussi profiter du spectacle pour les moins aventurières.
Après une courte nuit dans le centre, bercée entre le vent et le froid, réveil spectaculaire face à la mer avec arrière-plan sur le Pic du Canigou enneigé, me voilà déconnectée de la vie parisienne. Le vent est présent, nous embarquons donc dans le camion direction Coussoules. Ce matin ça sera planche à voile pour moi.
Arrivée sur un spot désert, 2 camions se battent en duel, une eau flat, du vent rafaleux mais fort, on est bien loin de la foule du mondial. Matériel gréé, je me retrouve à l’eau avec une planche Tabou freestyle 100 litres et une voile North Ice 4,2. Hum…comment dire…je n’ai clairement pas le niveau pour ce matériel de pro. L’envie de naviguer est bien plus forte que mon potentiel de réussite, je n’hésite donc pas et je me jette à l’eau. Ouhhhh que l’eau est froide à 10 heures un week-end d’avril, je suis complétement folle ! Je tente de m’agiter et de monter au plus vite sur ma planche pour me réchauffer, mais la tâche s’avère compliquée. Entre planche qui coule, catapulte, glissade, rafales, je passe plus de temps sous l’eau que sur l’eau, mais je réussis tout de même à faire quelques bords bien sympathiques, et je me rappelle surtout pourquoi je me suis mise au kite, tellement moins ingrat !
Moins congelée qu’en Normandie, l’exercice de retirage de combinaison est beaucoup moins compliqué. Après un rapide sandwich dans le camion, direction le spot de la palme pour une après-midi de kite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s